AccueilMétaux et alliages5.4 Traitements thermiques des alliages légers

5.4 Traitements thermiques des alliages légers

5.4.1 Généralités

Les alliages d'aluminium susceptibles de subir un durcissement structural par mise en solution sont :

  • les alliages (aluminium + cuivre) type DURALUMIN
  • les alliages (aluminium + zinc ) type ZICRAL
  • les alliages (aluminium + magnésium + silicium) type ALMASILIUM

En revanche, tous les alliages d'aluminium sont susceptibles de subir un durcissement par déformation à froid de type "ÉCROUISSAGE" ou un traitement de malléabilité ou d'adoucissement de type "RECUIT".

Nota : Le DURALINOX ne peut être durci que par ÉCROUISSAGE.

a) diagramme de transformation des alliages aluminium + cuivre.

diagramme de transformation des alliages aluminium + cuivreLes températures de mise en solution sont déterminées par la courbe A B.

Exemple :

à 300° C mise en solution de 0,5 % de Cu
à 400° C mise en solution de 1,5 % de Cu
à 500° C mise en solution de 4 % de Cu
à 548° C mise en solution de 5,6 % Cu (valeur maxi) point de saturation.

Au-dessus de 5,6 % de Cu seule une partie du cuivre rentrera en solution dont la quantité sera fonction de la température.

 

NOTA : Nécessité de ne pas dépasser des pourcentages de 4 à 5 % de cuivre car seule une partie entrerait alors en solution ; cette partie entrée en solution serait fonction de la température.

 
Nous avons 8 invités en ligne