AccueilMarché des métauxMarché des métaux Octobre 2009 par KME

Marché des métaux Octobre 2009 par KME

Cuivre

LME - COPPER OCTOBRE 2009Pendant le mois analysé, les prix du cuivre présentent une très forte volatilité. Néanmoins, la tendance à la hausse est plus modérée et, dans un certain sens, stagne par rapport au mois précédent. La grève éclatée dans la mine de cuivre chilienne « Spence » et le recul du billet vert face à l’euro sont les causes principales de l’augmentation des prix dans les dix premiers jours du mois. De plus, les marchés des matières premières reflètent la situation existant sur les marchés d’actions internationaux. Il semblerait que les investisseurs financiers s’attendent à une reprise rapide des économies dans le monde entier, ce qui les inciterait à investir davantage dans les matières premières, alors qu’il est prévu une dégringolade significative de la demande physique en Europe, aux États-Unis et au Japon par rapport à l’année dernière.  Seuls la Chine et quelques pays voisins enregistreront une progression des consommations au fur et à mesure des années, et ce grâce aux importantes aides reconnues par l’État à l’économie chinoise. Cependant, la croissance de l’Asie ne suffira pas à compenser les pertes subies par les autres zones industrielles de la planète.  C’est d’ailleurs pour cette raison que les analystes prévoient un énorme excédent de production, tant pour cette année que pour l’année prochaine. Cette prévision n’est pas du tout cohérente avec la tendance des prix et l’état actuel des stocks de cuivre.

Les stocks détenus dans les entrepôts du LME progressent de 26 125 t pour atteindre 372 175 t à la fin du mois (+7,5%). La moyenne mensuelle des cours officiels au LME convertie en euro s’élève à 4 244,05 €/t, pratiquement le même résultat que le mois dernier (-7,65 €/t).

Zinc

LME - ZINC OCTOBRE 2009Les prix du zinc sont davantage influencés que le cuivre par les achats des investisseurs financiers et par la faiblesse du dollar US. En dépit de l’excédent de production d’environ 370 000 t prévu cette année par le Groupe d’étude international et par les autres analystes, qui calculent même un surplus encore plus grand, les prix du zinc dépassent 2 000 USD/t pendant le mois analysé pour atteindre 2 300 USD/t fin octobre.

Les stocks détenus dans les entrepôts du LME reculent de 8 250 t pour atteindre 428 525 t à la fin du mois. La moyenne mensuelle des cours officiels au LME convertie en Euro atteint 1 398,21 €/t contre 1 292,70 €/t en septembre (+8,2 %).

Plomb

LME - PLOMB OCTOBRE 2009Les prix du plomb suivent la tendance générale, même si au niveau de la moyenne mensuelle, ils présentent un changement moindre par rapport au mois dernier. D’après les analystes, les prix du plomb sont en ce moment trop élevés au vu de l’excédent de production avancé récemment par le Groupe d’étude international du plomb et du zinc d’environ 80 000 t pour cette année et de 100 000 t pour l’année prochaine.

Au cours du mois analysé, la moyenne mensuelle des cours officiels au LME convertie en euro atteint 1 512,40 €/t contre 1 512,70 €/t en septembre. Les stocks détenus dans les entrepôts du LME progressent de 1 825 t pour atteindre 129 600 t à la fin du mois.

Nickel

LME - NICKEL OCTOBRE 2009En septembre, les prix du nickel avaient connu une tendance baissière, alors que la tendance générale était à la hausse. Mais en octobre, nous assistons à un renversement de la situation. La plupart des autres métaux échangés sur le LME perdent de la valeur ou conservent une certaine stabilité. Par contre, les prix du zinc enregistrent une hausse significative, et ce malgré l’augmentation des stocks. La seule explication plausible est que les investisseurs financiers s’intéressent davantage à ce métal, parce qu’ils s’attendent probablement à une reprise rapide du secteur sidérurgique.

Les stocks détenus dans les entrepôts du LME progressent de 8 616 t pour atteindre 129 528 t (+7,1 %) à la fin du mois analysé. La moyenne mensuelle des cours officiels au LME convertie en Euro atteint 12 503,53 €/t contre 11 989,93 €/t en septembre (+4,3 %).

Euro

La faiblesse des indicateurs économiques fait baisser l’euro à 1,45 USD au début du mois analysé. Après la publication d’indicateurs américains négatifs sur l’emploi et la progression des commandes dans l’industrie allemande, l’euro récupère du terrain et passe la barre de 1,47 USD le 07 octobre. Le 08 octobre, ni la BCE ni la Bank of England n’annoncent de changements pour les taux de base. L’euro continue à progresser jusqu’au 15 du mois et se place à 1,4950 USD. Puis pendant tout le reste du mois, l’euro s’échange contre 1,4900 et 1,5000 USD avant de dégringoler à nouveau à 1,4800 fin octobre.

À la fin du mois analysé, l’euro cote officiellement 1,4800 face au dollar US (cours de référence BCE).

 
Nous avons 21 invités en ligne