AccueilMétaux et alliages4.5 Les aciers aéronautiques

4.5 Les aciers aéronautiques

Les ACIERS faiblement alliés à haute résistance (utilisés en structure et pour des pièces de trains d'atterrissage).
Les aciers MARAGING à haute teneur en nickel (18 %).
Les aciers INOXYDABLES à température ambiante.
Les aciers RÉFRACTAIRES résistant au fluage et à la corrosion à chaud.

4.5.1 Aciers faiblement alliés à haute résistance

On les rencontre partout où il est question :
soit d'allier des caractéristiques maxi sous un encombrement réduit,
soit de réaliser des pièces de frottement (axes, arbres, roulements, etc.)
Dans la plupart des cas nécessité d'effectuer des traitements thermiques ou chimico-thermiques pour l'obtention des caractéristiques maxi.
Les principaux aciers faiblement alliés sont :

30 NC 11

35 NC 6

Acier au NICKEL CHROME - Grande résistance aux contraintes statiques ou dynamiques.

(Rr)t ≈ 105 hb (Re)t ≈ 75 hb - Boulonnerie aéronautique.

25 CD 4 S

Acier au CHROME MOLYBDÈNE - Bonne soudabilité avec facilité de forgeage.

(Rr)t ≈ 110 hb (Re)t ≈ 70 hb - Caissons, berceaux de moteurs, chapes.

40 CDV 16

Acier au CHROME MOLYBDÈNE VANADIUM - Très haute résistance.

(Rr)t ≈190 hb - Pièces de trains d'atterrissage.

35 NCD 16

Acier au NICKEL CHROME MOLYBDÈNE - Auto-trempant à très haute résistance.

(Rr)t 180 ≈ hb - Pièces de trains d'atterrissage.

30 CAD 6-12

Acier au CHROME-ALUMINIUM-MOLYBDÈNE - Acier de nitruration pour frottements intenses. (Rr)t ≈ 210 hb (Re)t ≈ 80 hb . Après traitement, dureté périphérique = 1100 HB.

Arbres, axes, etc.

4.5.2 Aciers maraging : (à 18 % de nickel + cobalt + molybdène)

Avantages : Plus grande résistance à la propagation des fissures et à la rupture (Rr)t de 140 à 210 hb.
Possibilités de déformations et de soudabilité intéressantes, mais nécessité d'effectuer des traitements de surface (GRENAILLAGE) pour améliorer la résistance à la fatigue.

 
Nous avons 25 invités en ligne